Edito

Quand une bière belge parle de …

Le spot publicitaire d’une célèbre bière belge commence à peu près en ces termes :

Il y a des portes où l’on sonne comme ça (on entend une sonnerie) ou comme ceci (on entend un deuxième timbre de sonnerie, puis un troisième). Mais il y a des portes où on ne sonne plus…

… la solitude

Oui, et c’est bien un des fléaux de notre temps. La solitude de celles et ceux que l’âge et/ou les problèmes de santé retiennent chez eux. Mais aussi l’esseulement de personnes, parfois beaucoup plus jeunes, qui sont hors du circuit classique familletravail. Ils voient alors leurs réseaux relationnels fondre comme neige au soleil. Il n’y a pas d’âge pour la solitude.

Pour certains, le temps est long. Il pèse douloureusement. Pas de coup de sonnette. Un téléphone qui ne se réveille que pour s’entendre dire qu’on est l’heureux gagnant d’un grand concours et le bénéficiaire d’un cadeau commercial fait non sans arrièrepensée et obligations. Une journée entière face à soi-même. Une de plus. Ne plus se sentir quelqu’un pour personne. Et avoir pour seul horizon l’éternel retour du même avant de disparaître comme ceux qu’on a aimés et qui nous manquent tellement …

La solitude est un fléau de notre temps. Parfois, des proches, des amis, des voisins ou des bénévoles arrivent à s’extraire de la course folle du temps pour s’arrêter et rendre visite à des personnes isolées. Et vous me direz : « Ça change quoi ? Ce n’est qu’une goutte dans l’océan ». C’est vrai et pourtant ce n’est pas rien. C’est infiniment précieux pour ceux qui sont visités autant que pour ceux qui rendent visite.

Avec ces bénévoles qui passent à domicile ou en maison de repos, avec ceux qui sont sensibilisés à cette problématique, nous nous retrouverons au Centre paroissial à Braives le mardi soir 27 février 2018, pour un temps de partage et d’échange. Ce sera aussi l’occasion de soutenir toutes ces initiatives qui, au sein de l’Unité Pastorale, sèment un peu d’humanité tout au long de l’année. Cette année 2018, je vous la souhaite riche en bienveillance, compassion et bonté… pour vous-même et tous vos proches.

Bonne année à tous !

Père Pierre Vandormael

Publicités