Paroisse de Avin

Paroisse Saint-Étienne

Vue de l'extérieure

Plan et adresse :

Rue St Etienne, 2,
4280 Avin
GPS : N50°37’14 » E5°04’01 »

Extrait du Dictionnaire Historique et Géographique des Communes Belges
Eug. DE SEYN
A. Bieleveld, éditeur, Bruxelles. 1924-1925

Commune de la province de Liège
Population : 611 habitants
Superficie : 662 hectares
Altitude : 130 mètres au seuil de l’église

Arrondissement administratif de Waremme;
Arrondissement judiciaire de Huy;
Canton de justice de paix de Hannut;
Évêché de Liège.

Sol généralement argileux.
Agriculture.
Cours d’eau : Méhaigne (affluent de la Meuse)

Un peu d’histoire …

Château d’Avin.

Le 20 mai 1635, les Français, commandés par les maréchaux de Châtillon et de Brézé, y défirent complètement les Espagnols, sous les ordres de Thomas de Savoie.

Ci-devant comté de Namur. – Avin et Atrive constituaient un des sept bailliages de comté de Namur.
Il fut supprimé dans les derniers temps et réuni à celui de Wasseige.
Atrive fut, depuis une époque très reculée, une seigneurie à la possession de laquelle était attaché le droit de siéger au nombre des douze pairs qui, avec le comte, constituaient le tribunal suprême du comté de Namur.
Lambert d’Atrive est cité dans une charte de l’an 1034.

Après l’appauvrissement des sires d’Atrive, la seigneurie fit retour à son suzerain le comte de Namur.
Thierry de Fléron la possédait au commencement du XV ème siècle; il la vendit vers 1452 à Colard d’Outremont.
Elle resta plus d’un siècle dans sa descendance pour passer ensuite à la famille de Warisoul qui l’occupait encore au XVII ème siècle.
La seigneurie d’Atrive fut engagée, l’an 1753, à François-Louis de Lochon, seigneur de Rosignies.

H. de Radiguès dit :   » La terre d’Avin, ainsi que celle d’Atrive, avec droits hautains, appartenait à Clarembaut d’Atrive.
Quand elle fut rentrée dans le domaine, le comte de Namur en investit Pinkart de Berlo, seigneur de Tongrenelle et de Frezin, peut-être à titre viager, car, après lui, il n’est plus fait mention du fief. »

Il y avait à Avin une cour de justice.

Au XIV ème siècle, Aviens

Son église est déjà citée en 1021.

La forme primitive d’Atrive est Alta-ripa qu’on rencontre fréquemment au XIII ème siècle. On trouve dans la suite Haute-rive, autrive et enfin Atrive.

Composition de la fabrique d’église

  • Président : M. Eric Bidaine
  • Secrétaire : M. Jean-Pierre TRIFFAUX
  • Trésorier : M. Didier PEETERS
  • Membres : M. Eric Elias et M. Jacques RIGOT
  • Adresse : c/o Eric BIDAINE – (Rue du Mohéry, 22, 4280 Avin)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s